Iba Lo , le faux lion

Pitch 

Peu après avoir affronté un Lion. Iba lo, griffé par le félin, attrape la rage de celui-ci. Comme la légende le dit., le chasseur doit faire une cérémonie de désenvoûtement pour exorciser l’âme de la bête qui est en lui. Seulement voila, la cérémonie ne se déroulera pas comme prévu…

 

 

 

La légende d’Iba Lo est intéressante à plusieurs titres :

– D’abord, elle illustre la culture africaine, qui est largement méconnue. Excepté, peut-être l’histoire de Leuk le lièvre de Léopold Sédar Senghor, diffusée dans un milieu d’initiés, qui connaît les contes en provenance de ce continent…

– Ce conte est moderne. La transformation d’un homme en animal est une situation très répandue dans la littérature (En France, La Belle et la Bête, par exemple).

Dans le cadre d’Iba le faux lion, ce n’est pas le statut d’animal qui est mis en cause, car c’est le roi des animaux. C’est le repli communautaire, la peur de l’autre et ses différences, le manque de dialogues et l’échange qui ne peut se faire qu’à travers la violence.

Iba va devenir le symbole de cet entre-deux, ce lien entre les deux communautés qui vont devoir apprendre à vivre dans le respect l’une de l’autre. Iba n’est plus africain, il est universel dans notre période de mondialisation.

Ce conte, originaire du Sénégal, prête à une suite de mésaventures pour Iba le faux lion, que j’ai l’intention de développer.

Afin que ce livre d’illustration pour la jeunesse puisse être à la disposition de tous, j’ai le projet d’utiliser ce poème pour en faire une version audio, style comptine moderne (slam), qui sera joint au support papier.